L'Escadron de chasse 03-007 "LANGUEDOC" 

(Major LE MAGUET / BA 113)

SES ESCADRILLES

SPA 38

A-1123

le 16 décembre 1977

3 C 1

A-1122

le 16 décembre 1977

TETE DE FURIE

A-1293

le 19 décembre 1996

chardon.jpg (46123 octets)

requin.jpg (55309 octets)

furie.jpg (45143 octets)

«Triangle isocèle coupé d'argent et de gueules à un chardon du même feuillé de sinople. En chef, la devise "Qui s'y frotte s'y pique" de sable. En pointe, "SPA 38" du même    »

«Requin d'azur et d'or barbé de gueules »

«Tête humaine teintée de sinople ombrée de sable, chevelée de gueules »

Cet insigne est à l'origine celui de la SPA 38 dont les traditions furent reprises par la 2ème Escadrille du GCII/8. Hérité de l'Aéronautique navale, cet insigne est à l'origine celui de l'Escadrille de chasse terrestre 3 C1, formée à Hyères en 1927. Le 1er janvier 1936, à la suite de la création de l'aviation dite de "coopération maritime", la 3 C1 passait à l'Armée de l'air et devenait la 3ème Escadrille du GCII/8. L'insigne est directement tiré de l'œuvre de MICHEL-ANGE "La Furie" dont parle Jacques d'ARNOUX dans son livre "Paroles de revenant". Créée en 1939, durant la campagne de France, l'Escadrille "Tête de Furie" eut une très courte existence d'environ 16 mois et n'avait, à sa création, en mai 1939, aucune filiation avec une unité de 1914-1918

 

L'Escadron de Chasse (E.C.) 03-007 "LANGUEDOC"

       L’Escadron de Chasse E.C. 03.007 « LANGUEDOC » trouve ses origines dans le G.C. 2/8 de 1939-1940, constitué des Escadrilles SPA 38 et 3 C1. Dissoute en novembre 1941 à Saint-Rambert d’Albon cette unité fut reformée officiellement, le 1er août 1951 à Oran-La-Sénia, en Algérie et porta la dénomination de « LANGUEDOC ».

        Expédiée en Indochine, cette unité servit sur BEARCAT et opéra à partir de terrain de Cat Bi avant d'être rapatriée à Rabat-Salé au Maroc, à la fin de l'année 1955. Volant alors sur MISTRAL, elle rejoignit Nancy-Ochey au cours du mois d'août 1961.

       En octobre 1961, la 7ème Escadre de Chasse fait mouvement vers Nancy-Ochey, elle retrouve l'Escadron  de Chasse 02-008 « LANGUEDOC »,  qui prendra l'appellation d'E.C. 03-007 « LANGUEDOC », le 1er décembre de cette même année. La 7ème Escadre de Chasse comprendra à cette époque l'E.C. 01-007 « PROVENCE » et l'E.C. 03-007 « LANGUEDOC ».

        Équipée de MYSTERE IVA depuis 1958-1959, cette unité basée à Nancy-Ochey, dépendit des écoles (C.E.A.A.), jusqu'en novembre 1966. Le 1er décembre de cette même année, l'E.C. 03-007 « LANGUEDOC » fut rattaché, comme tout le reste de la 7ème Escadre de Chasse, à la F.A.Tac.-1ère R.A. avec pour mission d'entraîner les jeunes pilotes sortant d'école avant leur passage sur MIR III ou F 100 « SUPER SABRE ».

        Cette tâche prit fin, en décembre 1973, l'E.C. 03-007 « LANGUEDOC »  partit en janvier 1974 à Mont de Marsan faire l'EMI JAGUAR. Il avait rejoint Saint-Dizier, le 1er juin 1973, avec ses MYSTERE IVA. Depuis son retour de sa transformation, en mai 1974, l'E.C. 03-007 « LANGUEDOC »  a pour mission l'appui tactique nucléaire.

         A compter, du 1er janvier 1975 et jusqu'au 31 août 1991, l'E.C. 03-007 « LANGUEDOC » a pour mission principale : l'appui tactique conventionnel et nucléaire au sein de la Force Aérienne Tactique (F.A.Tac.). Il y participe avec l'E.C. 01-007 « PROVENCE »  et l'E.C. 04-.007 « LIMOUSIN ».

         Depuis 1979 il participe à la présence française en Afrique (Tchad, Centre-Afrique, Gabon et Sénégal)  aux opérations « LAMENTIN, TACAUD, MURENE, ORQUE, MANTA et SILURE », aux exercices de l'O.T.A.N. (T.L.P.) de l’U.E.O. et de l’O.S.C.E. et effectua un détachement avec ses pilotes et mécaniciens aux États-Unis dans le cadre de « RED FLAG »,   en 1984.

        D'août 1990 à mai 1991, ses personnels pilotes et mécaniciens participèrent à des détachements dans le cadre de l'opération « DAGUET » (libération du Koweït depuis la Base aérienne saoudienne d' EL Ahsa).

        Depuis 1993, l'E.C. 03-007 « LANGUEDOC »  participe simultanément à des détachements en Turquie à Incirlik, dans le cadre  de l'opération « ACONIT » (protection du Kurdistan irakien) jusqu'en 1997, et en Italie à Istrana, dans le cadre de l'opération  « CRECERELLE » (protection de la Bosnie Herzégovine), puis, « SALAMANDRE » et « TRIDENT » (protection du KOSOVO).

        Actuellement la mission de l'E.C. 03-007 « LANGUEDOC » est l'appui  tactique conventionnel et la reconnaissance aérienne grâce au bidon photo RP 36 P en haute et basse altitude. Il est devenu escadron de chasse autonome depuis la dissolution de la 7ème Escadre de Chasse le 22 juin 1995.

        Le 1er décembre 1996, il a été créé au sein de l’E.C. 03-007 « LANGUEDOC » une troisième escadrille  dite « TETE DE FURIE » d’après la Furie de MICHEL-ANGE.   Le fanion de l’E.C. 03-007 « LANGUEDOC » a reçu la Croix de Guerre, le 25 mai 2000, des mains du Général DUMONT, commandant la F.A.C..

       Le 8 juin 2001 l'E.C. 03-007 a été dissout lors d'une cérémonie présidée par le Général LONGUET. 

 Retour à l'Historique